Robert Libman travaillera à  la réalisation du prolongement Cavendish, avec un tracé qui ne va pas compromettre le caractère et la sécurité de la Ville

posted in: Uncategorised | 0

En 2000, Robert Libman a finalement mis fin à l’impasse qui durait depuis 25 ans concernant le prolongement Cavendish lorsqu’il est parvenu à un consensus avec le Ministère des Transports et les autres municipalités impliquées. « La géométrie et le tracé de la prolongation Cavendish sont très importants et devraient avoir une configuration qui ne transforme pas Cavendish en autoroute avec des non-résidents qui l’utilisent comme raccourci afin d’éviter l’échangeur Decarie », disait Robert Libman. « La solution qu’on a proposée complète le lien nord-sud tout en mettant l’accent sur la priorité quant à la sécurité des résidents de CSL et  principalement ceux qui habitent le long de cette artère ».

En 2004, Robert Libman siégeait au Comité Exécutif de la ville Montréal en tant que Responsable de l’Urbanisme. La Ville avait mis sur pied le « Bureau de projet Cavendish » à cette époque avec un budget de $5M que Robert Libman a lui-même dévoilé lors d’une conférence de presse avec les Services de Transport et Développement Durable de Montréal. Le projet devait être réalisé dans un espace de 5 ans. « Mais les administrations subséquentes ne poussaient pas le projet à l’avant avec suffisamment de convictions et d’ingéniosités », ajoutait Libman après son départ de la politique.

La configuration proposée telle qu’illustrée dans le schéma ci-dessous montre l’axe Nord-Sud du Boulevard Cavendish. Afin d’éviter un trafic dense de Ville Saint-Laurent et de Ville Mont-Royal vers Côte Saint-Luc, il y aura un détour qui désengorgera ce trafic en le dirigeant vers les rues Royalmount – Ferrier – Paré et Jean Talon pour tous les véhicules qui voudront se diriger vers Décarie et en direction de l’est.

Cependant une petite bretelle entre Royalmount et Ferrier donnera accès au boulevard Cavendish afin de rejoindre Côte Saint-Luc. (voir le schéma). De cette manière il est clair que les véhicules ne renteront pas dans Côte Saint-Luc dans le but de raccourcir leur chemin. Ce tracé profitera donc aux résidents de Côte Saint-Luc tout en minimisant un engorgement.

Malheureusement, ce projet a été mis de côté au cours des 10 dernières années. En tant que Maire, Robert Libman promet de mettre tous ses efforts afin de permettre enfin la réalisation de ce projet.

Ce projet n’ayant pas été dévoilé depuis 2005, Robert Libman mettra toute la pression nécessaire afin que la Ville de Montréal rende publique ce tracé et que tous les citoyens puissent en prendre connaissance. Il va également s’assurer que certaines mesures importantes et nécessaires soient mises en place telles que:

– Limitation de vitesse

– Dos d’âne ou des bacs

– Interdiction aux camions lourds d’emprunter ce couloir de Cavendish … etc …

Le tout pour sécuriser les habitants de Côte Saint-Luc qui vivent autour de cet axe et principalement à l’intersection Kildare/Cavendish. « L’intersection Kildare Cavendish étant dangereuse, nous devons prendre toutes les précautions nécessaires pour que l’extension de Cavendish soit réalisée d’une manière sécuritaire tout en minimisant tout risque possible et garantir une qualité de vie dans notre  belle ville » a déclaré Robert Libman.

La Ville de Montréal ainsi que les autorités de la Province doivent absolument cesser de retarder la réalisation de ce projet, de clarifier immédiatement et de préciser leurs intentions et échéanciers pour l’extension de Cavendish:

– En respectant le consensus établi en 2005 la Ville va t’elle finalement accepter et dévoiler officiellement ce tracé ?

– Quand ce projet débutera finalement ?

– la Ville s’accorderait-elle à interdire toute circulation de véhicules lourds dans la partie de Côte Saint-Luc ?

– Le Canadian Pacific sera-t-il apte à coopérer ?

Robert Libman interpelle les élus locaux en leur demandant pourquoi n’ont-ils pas insisté fortement auprès des autorités concernées afin d’aboutir à la réalisation de ce projet essentiel et pourquoi n’ont-ils pas exigé des réponses à toutes les questions citées ci-dessus ?

Leave a Reply